iloq-S5

Système de contrôle d'accès : contrôle d'accès physique

Parce que la sécurité est l’affaire de tous, nos experts en contrôle d’accès savent vous proposer les solutions les plus innovantes et les plus performantes actuellement sur le marché pour sécuriser vos bâtiments face aux menaces grandissantes qu’ils peuvent subir.

Le contrôle d’accès fait partie des nombreuses expertises BOSCHAT LAVEIX et correspond à toutes les solutions permettant de contrôler et réglementer les entrées et sorties des personnes, dans un bâtiment, dans les différents espaces, sur un parking, un site industriel grâce à l’identification des personnes autorisées.

Au cœur des problématiques actuelles, la sécurité est devenue un enjeu majeur pour tous les types de bâtiments (Établissement recevant du public, entreprises, collectivités, bâtiments d’habitation…). Ainsi, des solutions existent afin de sécuriser et gérer les accès physiques à un bâtiment et de protéger les biens et personnes à l’intérieur face aux risques grandissants d’intrusions, de malveillance, d’espionnage industriel ou encore de terrorisme. Les besoins de sécurité s’expriment naturellement en fonction de la taille de l’entreprise, du type d’établissement à protéger mais aussi de la nature de l’activité et des évolutions possibles afin de prévoir une installation adaptée, fiable et efficace sur le long terme.

N'hésitez pas à consulter notre plaquette SOLUTIONS CONTRÔLE D'ACCÈS
Plaquette controle d'accès
Nos experts en CONTRÔLE D'ACCÈS sont à votre écoute
controle-acces-electronique-digicode
Ils nous font confiance
Controle d'accès Université Paris 8_David Massefeuf

Qu’il soit centralisé ou autonome, électronique, mécanique ou magnétique avec un accès par le biais d’une clé, d’un badge, d’une carte ou encore d’un digicode, nous avons, chez BOSCHAT LAVEIX, une offre complète de systèmes de contrôle d’accès permettant de répondre de manière adaptée aux exigences de sécurité de votre entreprise.

 

 

contorle-acces-centralise-cylindre-electronique - Copie

Pourquoi mettre en place un contrôle d'accès centralisé ?

Plus complexe qu’un système de contrôle d’accès électronique autonome pour lequel les droits d’accès sont stockés dans la porte, le contrôle d’accès centralisé, c’est-à-dire câblé, va être recommandé pour des cas de figure nécessitant un niveau de sécurité « sur-mesure » sur plusieurs sites et pour de nombreuses portes avec des droits d’accès différents selon les personnes, les espaces et les horaires. En effet, les droits d’accès étant gérés via un logiciel et stockés dans un serveur, il est beaucoup plus aisé avec ce type de système de modifier les droits rapidement sur de nombreuses portes puisqu’il n’est pas nécessaire de gérer les portes physiquement une à une. L’installation d’un système de contrôle d’accès électronique centralisé est donc à envisager lorsque l’on rencontre une ou plusieurs des contraintes ci-dessous :

  • Un nombre important de portes à sécuriser.
  • Des coûts fréquents et élevés de remplacement des clés mécaniques et serrures suite à des pertes de clés.
  • Nécessité de sécuriser des zones/salles sensibles.
  • Pertes ou vols fréquents de documents ou matériel de valeur.
  • Un nombre élevé et variable de visiteurs.
  • Divers groupes d’utilisateurs entrant fréquemment dans différentes installations.
  • Nécessité de stocker les informations de déplacement des personnes pour des raisons de contrôle.

controle-acces-badge-interphonie_V2Pour quels types de bâtiments ?

De par sa fonction et sa facilité de gestion, le système de contrôle d’accès centralisé est préconisé pour des installations multi-sites ou avec un grand nombre de portes et peut s’appliquer dans de nombreux secteurs : bâtiments publics, immeubles d’habitation, bâtiments industriels ou commerciaux, complexes hôteliers, installations sportives, hôpitaux…

 

Gestion des accès

Le contrôle d’accès étant par définition une technique consistant à soumettre l’entrée dans un bâtiment ou dans des espaces au sein d’une entreprise à une autorisation d’accès, cette autorisation doit être gérée et planifiée en amont :

  • Définir des droits d’accès personnalisés : le système de contrôle d’accès centralisé va permettre de gérer l’accès à différentes zones de façon sélective, notamment des lieux sensibles (bureaux, salles informatiques, laboratoires…) en limitant l’accès à certains espaces selon les utilisateurs (membres du personnel, visiteurs, clients, fournisseurs...).
  • Conditionner l’accès selon des horaires : le système de contrôle d’accès électronique centralisé offre une grande flexibilité et permet de personnaliser les accès selon les jours et horaires d’ouverture de l’entreprise mais aussi selon les horaires de travail des collaborateurs.
  • Faciliter la gestion : les clés perdues ou égarées sont souvent source de stress pour le collaborateur et l’entreprise et pour cause, celles-ci peuvent tomber entre de mauvaises mains et engendrent donc des coûts de remplacement des clés et serrures. Le système de contrôle d’accès centralisé va permettre de remédier à ce type de contrainte puisqu’en cas de perte de carte, il suffit simplement, de désactiver la carte concernée à distance. Les risques sont ainsi réduits et la sécurité renforcée.

controle-acces-cylindre-electroniqueSurveillance et vérification des entrées

Le contrôle d’accès électronique centralisé permet à l’utilisateur de recevoir les informations en temps réel via le logiciel de gestion et donc d’avoir une vision complète de l’état de sécurité du bâtiment afin d’agir immédiatement à distance en fonction du besoin :

  • Déverrouiller une ou plusieurs portes
  • Bloquer l’accès à un utilisateur identifié
  • Établir une liste des personnes présentes sur le site en cas d’incident 
  • Visualiser ou être notifié en temps réel en cas d’accès douteux
  • Suivre les entrées et sorties ainsi que les heures d’activation des badges

Les normes

Compte tenu du fait que la gestion des accès repose sur des dispositifs de collecte et traitement de données personnelles, celle-ci est régie par différentes normes et réglementations destinées à faire respecter la vie privée des collaborateurs de l’entreprise ainsi que de ses visiteurs. Ainsi, l’entreprise souhaitant installer un système de contrôle d’accès devra respecter les obligations imposées par le Code du Travail et la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté). Le Code du travail prévoit entre autres, que l’entreprise souhaitant installer un système de contrôle d’accès entraînant un stockage des données doit en informer le Comité d’entreprise au préalable. De même le salarié doit être mis au courant de la collecte de données le concernant et du dispositif utilisé pour cette collecte. Par ailleurs, la mise en place d'un système de contrôle d’accès doit respecter la loi "Informatique et Liberté » du 6 Janvier 1978, qui stipule que toute entreprise mettant en place et gérant un fichier informatisé de données nominatives est tenue de le déclarer à la CNIL dont la mission est la protection des libertés et de l’identité contre l’abus du numérique. Enfin, au-delà des réglementations mentionnées ci-dessus, il faut savoir que la mise en place d'un système de contrôle d’accès ne doit en aucun cas faire obstacle au bon fonctionnement des issues de secours et d'une façon plus générale à la sécurité des personnes. Pour s’assurer de la conformité du système, il conviendra de tenir compte des préconisations des commissions de sécurité.

Contrôle d’accès électronique et autonome

Comparé au système centralisé, le système de contrôle d’accès dit « autonome » correspond à un dispositif d’envergure plus modeste. Composé d’un module de stockage relié à un lecteur, le contrôle d’accès autonome permet de gérer les accès directement au niveau de la porte à sécuriser.

Avantages

Les systèmes de contrôle d’accès avec clés, béquilles ou cylindres électroniques offrent un niveau de sécurité optimal et un confort d’utilisation très appréciable. En effet, le paramétrage des droits d’accès et la gestion des plages horaires sont très souples, tout comme la lecture des historiques. Fonctionnant sans câble ni alimentation électrique et informatique, le système de contrôle d’accès électronique autonome représente une solution simple d’installation, fiable et surtout économique comparée aux systèmes plus sophistiqués de contrôle d’accès dits centralisés et n’est pas sensible aux coupures d’électricité.

Contrôle d’accès électronique et autonome

Comparé au système centralisé, le système de contrôle d’accès dit « autonome » correspond à un dispositif d’envergure plus modeste. Composé d’un module de stockage relié à un lecteur, le contrôle d’accès autonome permet de gérer les accès directement au niveau de la porte à sécuriser.

Avantages

Les systèmes de contrôle d’accès avec clés, béquilles ou cylindres électroniques offrent un niveau de sécurité optimal et un confort d’utilisation très appréciable. En effet, le paramétrage des droits d’accès et la gestion des plages horaires sont très souples, tout comme la lecture des historiques. Fonctionnant sans câble ni alimentation électrique et informatique, le système de contrôle d’accès électronique autonome représente une solution simple d’installation, fiable et surtout économique comparée aux systèmes plus sophistiqués de contrôle d’accès dits centralisés et n’est pas sensible aux coupures d’électricité.

Les différents typescontrole-access-electronique-autonome-cylindre

Avec le contrôle d’accès, la serrure et son cylindre mécanique sont remplacés par des dispositifs électroniques : cylindres à boutons électroniques, clés, béquilles électroniques...

Cylindres électroniques

Installé sur une porte en lieu et place du cylindre mécanique, le cylindre électronique fonctionne par pile et permet de faire évoluer la hiérarchisation des droits d’accès directement dans l’organigramme de la porte à sécuriser. Programmable et déprogrammable, le cylindre électronique peut être placé d’un côté ou des deux côtés de la porte et permet d’autoriser les accès en fonction des personnes et des plages horaires.

Clés électroniques

Plus qu’une clé mécanique, la clé électronique va évidemment permettre d’ouvrir les serrures correspondantes mais également de paramétrer des droits d’accès différents selon les utilisateurs et les plages horaires.

Béquilles électroniques

De la même manière que le cylindre électronique, la béquille électronique ne nécessite aucun câble, fonctionne sur pile et permet une ouverture par badge selon des droits d’accès préalablement définis. Lorsque l’accès est autorisé, la béquille peut s’actionner.

controle-acces-digicode-badgeDes solutions adaptées à vos besoins

Dans le cadre d’un contrôle d’accès, l’usage de la clé est remplacé par d’autres technologies : cartes à bande magnétique, badges, codes, biométrie, etc.

Carte à bande magnétique

La carte magnétique de type PVC est composée à l’arrière, d’une bande magnétique coulée dans le matériau. Cette carte, une fois en contact physique avec le lecteur contenant une tête de lecture, permet de déverrouiller l’accès. Il existe également des cartes à technologie RFID dont l’objectif est identique, c’est-à-dire autoriser ou non l’accès d’un bâtiment à une personne. Toutefois, la technologie RFID comparée à la technologie magnétique diffère au niveau de l’encodage. En effet, pour une carte magnétique, celui-ci est présent dans la bande magnétique alors que pour les cartes RFID, un numéro d’identification est stocké sur une micro-puce qui transfère les informations à une antenne par radiofréquence, il n’y a donc pas besoin de contact physique.

Digicode

Le digicode ou clavier à code électronique permet d’identifier par le biais d’un code à saisir, les personnes souhaitant entrer dans le bâtiment et de les autoriser ou non à y accéder. À noter que ce type de dispositif offre un faible niveau de sécurité en raison de la facilité de transmission et du manque de renouvellement régulier des codes.

Lecteur biométrique

Le lecteur biométrique permet d’identifier les usagers par le biais de leurs empreintes digitales, leur iris ou une représentation des veines de leur main. Dans ce cas, aucun risque d’oublier un code ou de perdre une carte, ainsi le contrôle d’accès par la biométrie assure un très haut niveau de sécurité. Toutefois, les systèmes biométriques sont encadrés par la loi « Informatique et Liberté » et sont soumis à une autorisation de la CNIL.

Badges RFID

Chaque utilisateur (collaborateur, visiteur…) se voit attribuer un badge pour leur permettre de s’identifier et accéder aux différentes zones de l’entreprise. Le lecteur de badge fonctionne comme une clé avec l’avantage d’obtenir la traçabilité des entrées et sorties par lieu et d’en modifier les droits en temps réel. Il existe un très grand nombre de technologies en matière de badges et lecteurs (RFID, Mifare, Mifare DESfire…) et ceux-ci ne sont pas nécessairement compatibles entre eux. À noter que pour optimiser la sécurité, le lecteur de badge peut être combiné à un autre équipement, comme la vidéo-surveillance par exemple.

Contrôle d’accès électromagnétique : avantages et solutions proposées ?

Dans certains cas, un système fonctionnant sans câble ni alimentation électrique externe peut s’avérer une solution fiable et économique, c’est le cas du contrôle d’accès électromagnétique.

 

Contrôle de fermeture : système de verrouillage ?controle-acces-bandeau-ventouse-electromagnetique

Dans le cadre d’un contrôle d’accès électromagnétique, le verrouillage peut s’opérer par le biais d’une gâche électrique, une ventouse ou un bandeau poignée ventouse.

Gâche électrique

Une gâche électrique de contrôle d’accès est un dispositif électromagnétique permettant le verrouillage ou le déverrouillage d’une porte en débloquant électroniquement un loquet ou un pêne de verrouillage mécanique dans un système de contrôle d’accès. Compatible avec la plupart des portes en bois ou métalliques la gâche électrique se répand de plus en plus sur le marché pour le confort et la sécurité qu’elle apporte comparée à la gâche simple. Elle peut fonctionner par le biais de digicode, lecteur de badge, ou Vigik® et il en existe trois types :

  • La gâche électrique à émission dont le principe est de se bloquer lorsqu’elle est sous tension et de se débloquer une fois hors tension.
  • La gâche électrique à contact stationnaire dont le principe est de se bloquer lorsqu’elle est hors tension et de se déverrouiller grâce à une seule impulsion électrique qui la libère. La porte reste déverrouillée jusqu’à ce qu’elle soit manipulée.
  • La gâche électrique à rupture fonctionne à l’inverse de la gâche à émission c’est-à-dire qu’elle est déverrouillée lorsqu’elle est hors tension et se bloque une fois alimentée.

Ventouse

La ventouse électromagnétique se compose de deux parties : d’un côté, un électro-aimant vissé en haut sur la partie fixe du bâti et de l’autre, une plaque (appelée contre-plaque) fixée en face sur le battant de la porte. Ainsi, lorsque la porte est fermée et sous tension, la contre-plaque est attirée contre l’électroaimant et l’ensemble du système est verrouillé grâce à une force de plusieurs centaines de kilos. Pour des raisons de sécurité, l’ensemble se désolidarise lorsqu’une panne de courant survient afin de permettre une ouverture manuelle de la porte.

Bandeaux poignées ventouse

Une porte équipée d’un bandeau ventouse fonctionne grâce à la présence d’une ventouse électromagnétique fixée sur le dormant et alimentée électriquement en 12, 24 ou 48 V et d’une contre-plaque fixée sur l’ouvrant qui va être attirée par la ventouse. Un aileron servant de poignée est également fixé sur l’ouvrant de la porte. Ainsi, la porte reste en position fermée tant qu’il y a une alimentation électrique basse tension. C’est la rupture de cette alimentation qui provoque son ouverture. À noter que la résistance de la porte à l’ouverture est déterminée par le nombre de ventouses.

Contrôle d’accès mécanique : une solution rapide

Économique comparé aux systèmes de contrôle d’accès électroniques et électromagnétiques, le contrôle d’accès mécanique est une solution fiable et rapide à mettre en œuvre qui fonctionne comme son nom l’indique sans câble ni alimentation et filtre les accès grâce à un code unique pour les serrures et verrou à code mécanique ou grâce à une clé pour les organigrammes de cylindres mécaniques.

controle-acces-mecaniqueSerrure et verrou à code mécanique

La serrure à code mécanique permet l’ouverture de la porte par le biais d’un code unique composé de chiffres et/ou de lettres et paramétré dans la serrure ou le verrou. Ce code fait office de clé, évitant ainsi les éventuelles pertes. Utilisable sur des portes extérieures et intérieures, la serrure à code mécanique peut s’installer au-dessus ou en complément d’une serrure existante. La serrure à code mécanique fonctionne sans câble ni pile et permet donc une installation facile et une sécurité même en cas de coupure de courant. Pour une double sécurité, certaines serrures mécaniques peuvent, pour permettre l’ouverture, nécessiter l’usage d’un code et d’une clé, cela empêche ainsi l’accès à une personne qui aurait la clé mais pas le code et inversement. À noter qu’avec ce type de système, la serrure est souvent déverrouillée dans le sens de la sortie. Sur le même principe il existe les verrous à code mécanique.

Clés

Tout comme les autres systèmes de contrôle d’accès, la mise en place d’un organigramme de cylindres mécaniques qui est le système le plus ancien et standard consiste à contrôler les accès à un bâtiment ou des locaux sensibles selon les personnes et ainsi renforcer la sécurité du bâtiment. Toutefois, contrairement aux autres, ce système nécessite l’usage d’une clé et c’est d’ailleurs cette clé qui permettra l’accès ou non. En effet, l’organigramme de cylindres mécaniques est un système hiérarchique et seules les personnes disposant de certaines clés peuvent avoir accès aux locaux sensibles par exemple. Ce type d’organisation permet de réduire le nombre de clés utilisées puisque le principe est de concevoir différents passes selon les personnes et leurs droits, de même il fait gagner du temps puisqu’une même clé peut ouvrir toutes les serrures accessibles à la personne possédant cette clé. Ainsi par exemple, dans un immeuble de bureaux, il peut y avoir :

  • Le passe-général qui donnera accès à l’ensemble des portes du bâtiment (entrée, portes des étages, portes de tous les bureaux, portes de service).
  • Les clés individuelles variées, grâce à auxquelles chaque salarié aura accès à son bureau ainsi qu’aux parties communes.
  • Les clés passes-partiels – service marketing, qui permettront l’accès aux parties communes et au premier étage réservé au service marketing.
  • Les clés passes-partiels – service informatique, qui permettront l’accès aux parties communes et au deuxième étage réservé au service informatique.
  • Les clés passes-partiels – service commercial, qui permettront l’accès aux parties communes et au troisième étage réservé au service commercial…

À noter tout de même que le contrôle d’accès par organigramme de cylindres mécaniques peut présenter quelques inconvénients. En effet, en plus du risque de perte de clé qui représente un problème majeur pour ce type d’installation et ce, d’autant plus s’il s’agit du passe-général, il faut savoir qu’il n’est pas toujours possible d’étendre un organigramme a posteriori dans le cas d’une extension d’un bâtiment, il faut donc s’assurer de cette possibilité avant l’installation du système pour ne pas avoir à changer l’ensemble le cas échéant.

controle-acces-porte-automatiquePorte automatique : renforcer son système de sécurité

Une porte automatique correspond à une porte équipée d’un automate permettant l’ouverture de celle-ci sans manipulation. Qu’elles soient coulissantes, battantes ou tournantes, les portes automatiques s’ouvrent dès qu’elles détectent la présence d’un usager, elles optimisent ainsi la sécurité, l’accessibilité et le confort des personnes dans un bâtiment. La porte automatique est donc une solution idéale pour faciliter l’accès aux locaux commerciaux et établissements recevant du public (ERP) et ce, notamment pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

En savoir plus sur les portes automatiques

Un accompagnement de A à Z

À l’heure où la sécurité est au centre de toutes les préoccupations, nos experts en contrôle d’accès savent vous proposer les solutions les plus innovantes et les plus performantes actuellement sur le marché. Du contrôle d’accès simple : digicode, béquilles et cylindres électroniques autonomes ; aux projets les plus complexes : multi-sites, centrales de gestions, plages horaires… ; notre équipe vous accompagne de la prescription à la réalisation du chantier pour élaborer avec vous un projet de sécurisation fiable et efficace sur le long terme.

Contacter un conseiller